ACCUEIL

CATALOGUE

FILMS EN COURS

QUI SOMMES-NOUS

CONTACT



< FILM PRÉCÉDENT

RETOUR

FILM SUIVANT >







Roméo et Juliette

Avec Roméo et Juliette, Malandain reprend la musique de Berlioz et dessine un « Roméo et Juliette » moderne s’appuyant sur d’excellentes intuitions.

Avec grâce, il apporte l’histoire dans un climat hors du temps, hors du mythe shakespearien. Roméo et Juliette ne sont plus des protagonistes romantiques, mais l’emblème d’une société qui, par-delà les époques, demeure en perpétuel conflit. En quête de pouvoir, elle se dispute, entre passions et pulsions, entre désirs et nécessités.

Le chorégraphe bannit de sa mise en scène toute référence temporelle, il élimine les coulisses et oriente toutes les entrées et sorties vers le fond de la scène dans un jeu optique, qui semble faire apparaître et disparaître les danseurs directement des malles, seuls éléments présents. Ces mêmes malles deviennent à la fois des cercueils, des lits nuptiaux, des caisses de voyage, des éléments architecturaux et des miroirs où l’on peut voir l’âme au-delà de l’image.

L’histoire se déroule aisément, sans rupture en un seul et unique acte divisé en six scènes dans lesquelles Malandain a réuni les moments essentiels de l’oeuvre. La rixe entre Montaigu et Capulet, la fête chez les Capulet. Après le bal, la scène d’amour, la mort de Mercutio, le mariage et la mort des amants. Toutes les scènes dégagent un puissant souffle choral.

Au-delà des danses de groupe, se dégagent des solos et des duos, comme pour balayer l’aspérité, les triomphes, l’extase et les tourments. Les bras des danseurs se rencontrent et se mêlent pour évoquer les conflits puis de nouveau, forment un magma de lignes souples pour évoquer les temps de l’amour.

Sur scène, point de danseurs, ni de personnages, mais des personnes. Des personnes luttant entre elles ou essayant de se rapprocher l’une de l’autre. Tous se battent pour la vie, pour défendre un brin d’élégance ou de dignité. Ainsi, ils commencent : d’abord un, puis deux, puis quatre, puis les couples se multiplient jusqu’à ce que les pensées de Roméo et Juliette deviennent celles de tous. Jusqu’à la fin.

Après la mort, la compagnie évolue dans une dimension paradisiaque, presque angélique. Sur scène, les lumières très claires rappellent l’aube, un matin primordial où règne l’harmonie des corps. La danse y est quasiment classique mais avec des idées modernes donnant un style, celui de Malandain, libre dans la forme et dans la narration.

Durée
80mn


Copyright
2013


Format
HD

Réalisateur
Sonia Paramo

Genre
Captation

Production
LFFL, Malandain Ballet Biarritz, MEZZO, TLT

Diffusion
MEZZO, TLT


Copyright 2009©Les Films Figures Libres - Site imaginé par TnVdesign, réalisé par Web-Créa-Site.com